Logo de Naturoney

D’où provient mon miel

Suivre le miel à la trace

Entrez le numéro de lot formé de 5 chiffres et 2 lettres qui apparaît
sur le couvercle.

Tout sur le miel

La face cachée du miel

Consommé par l’homme depuis des milliers d’années, le miel est le seul aliment de notre menu qui est produit par un insecte.

Du miel bio au miel conventionnel

Il existe au-delà de 300 variétés de miels dans le monde. L’origine florale du nectar influence la couleur, la saveur et la viscosité du miel. La couleur varie du blanc au noir en passant par des teintes de blond, de brun et de roux. Quant à la saveur, elle varie tout autant. En général, plus le miel est foncé, plus sa saveur sera prononcée.

Les différences entre un miel bio et un miel conventionnel concernent principalement la zone où les abeilles butinent et les méthodes d'entretien des ruches. L'apiculteur doit suivre un cahier de normes, et entre autres s'assurer que les ruches sont placées dans un endroit exempt de pesticides ou d'insecticides (donc hors des zones d'activités humaines) ; il ne doit pas utiliser de traitement chimique pour traiter les maladies de la ruche et il doit respecter les exigences pour la méthode de récolte et d'extraction du miel. Ces différents éléments sont contrôlés chez l’apiculteur par un organisme certificateur indépendant chez l'apiculteur. Naturoney est en plus certifiée par Ecocert Canada.

Le miel biologique ne doit jamais subir un traitement de pasteurisation. Il est donc normal que la cristallisation s'installe plus rapidement.

Abeilles au travail

Pour produire le miel, les abeilles travaillent sans relâche, de leur naissance à leur mort. Dans la ruche, on retrouve des abeilles butineuses, celles qui sortent récolter le nectar, et des abeilles ouvrières, celles qui assurent la fabrication du miel dans la ruche.

Du printemps à l’automne, les abeilles s’activent au contact de la chaleur du soleil et visitent des milliers de fleurs, jouant ainsi un rôle clé dans la pollinisation des plantes.

Une production fascinante

Les abeilles récoltent le nectar à l’aide de leur langue en forme de paille. De retour à la ruche, la butineuse remet le nectar à une abeille manutentionnaire. Plus les échanges entre les abeilles progressent, plus le liquide s’enrichit d’enzymes et plus le nectar épaissit : il devient du miel.

Le miel est ensuite déposé dans les alvéoles de la ruche, puis ventilé à grands battements d’ailes afin de diminuer le taux d’humidité. Cette ventilation peut prendre jusqu’à 20 minutes. L’alvéole est finalement scellée et le miel, prêt à être consommé.

Conservation et pasteurisation

Le miel est un aliment non périssable. Il peut se conserver pendant des dizaines voire des centaines d’années. Pour qu’il garde toutes ses qualités, il doit être entreposé dans un contenant fermé, à une température entre 18 °C et 27 °C.

Le miel va toutefois se modifier au cours de sa conservation. La cristallisation est un processus naturel qui résulte de la formation de cristaux de glucose naturel, dont le nombre, la forme, la dimension et la qualité varient selon la composition du miel et les conditions dans lesquelles il est entreposé. Plus la teneur du miel en eau est faible et plus sa teneur en glucose est élevée, plus rapide sera la cristallisation.

Pour décristalliser le miel, il suffit de le placer quelques minutes au bain-marie.

Pasteurisé ou non ?

La pasteurisation sert à détruire les levures et les bactéries qui pourraient être présentes dans le miel. Elle sert aussi à retarder la cristallisation. Le processus consiste à chauffer graduellement le miel jusqu'à une température de 77 °C (171 °F) pendant 5 minutes pour le ramener rapidement à 49 °C (120 °F) pour la mise en pot.

Les saveurs du miel

Il existe au-delà de 300 variétés de miel dans le monde. L’origine florale du nectar influence la couleur du miel, sa saveur, son odeur et sa texture. La couleur varie du blanc au noir en passant par des teintes de blond, de brun et de roux. La saveur varie autant que la couleur. En général, plus le miel est foncé, plus sa saveur est prononcée.

Le miel est utilisé en cuisine depuis très longtemps. Que ce soit pour aromatiser, édulcorer ou caraméliser. De l'entrée au dessert, en passant pas les boissons, le miel peut être utilisé à tout moment.

Le miel a un pouvoir plus sucrant que le sucre. Il en faut donc moins pour obtenir le même résultat. De plus, c'est un ingrédient beaucoup plus aromatique que le sucre et il est naturel.

Soutien aux abeilles

Malheureusement, à cause des monocultures, des changements climatiques et des insecticides, les populations d’abeilles sont en déclin depuis la fin du XXe siècle. Pour aider à la préservation des abeilles, on peut laisser pousser des pissenlits, du trèfle et des fleurs sauvages sur son terrain ou encore planter des fleurs indigènes.